Implementation of a practical guideline for general practitioners in addressing domestic and sexual violence in primary care

Sexual and domestic violence are a major public health problem worldwide. The first representative study on sexual violence in Belgium led by Prof Dr Ines Keygnaert showed that 64% of the inhabitants in Belgium between 16 and 69 years old have already been victim of some form of sexual violence in their lifetime: this concerns 81% of women and 48% of men in this age group (Keygnaert et al, 2021). In a recent survey on relationships, stress and aggression in the first 12 months of the COVID-19 pandemic in Belgium, also led by Prof Dr Ines Keygnaert, 29.8% of respondents reported having been victim of domestic violence at least once during the first and second wave of the measures during the COVID-19 pandemic (Keygnaert et al, 2021b). This is in line with previous research on women's and men's experiences of psychological, physical and sexual violence (Pieters et al, 2010).

The National Action Plan to Combat all Forms of Gender-based Violence advocates holistic care for victims of domestic and sexual violence. General practitioners play a crucial role in this both in the short and long term. Nevertheless, general practitioners have limited knowledge, experience and skills in dealing with intrafamilial and sexual violence. This project wishes - after completing a national mapping of the necessary support for GPs in addressing domestic and sexual violence in primary care and the validation of the practical guideline - to finalize and implement the practical guideline. This in order to create a more accessible, transparent, diversity-sensitive, person-centred and holistic healthcare landscape.

This project will run from September 2022 and is commissioned by the Federal Public Health Service.

The Dutch and French version of the practical guideline for general practitioners in addressing domestic and sexual violence in primary care will appear on this project page in the summer of 2023 at the latest.

Period: September 1,2022 to September 1, 2023.
Team members: Prof. Dr. Ines Keygnaert (coordinator), Anke Vandenberghe and Lisa Fomenko
Coordinator: ICRH UGent
Funding agencies: Federal Public Health Service

 

 


Mise en œuvre d'un guide pratique sur la prise en charge des violences sexuelles et intrafamiliales dans les soins primaires. 


Les violences sexuelles et intrafamiliales sont un problème majeur de santé publique dans le monde entier.

La première étude représentative concernant les violences sexuelles au sein de la population belge a été menée en 2020 par le professeur Ines Keygnaert et a démontré que 64 % des personnes interrogées dans la tranche d'âge 16-69 ans avaient subi une forme de victimisation sexuelle au cours de leur vie : cela concerne 81 % des femmes et 48 % des hommes (Keygnaert et al, 2021a). Dans une autre étude sur les relations, le stress et l'agression au cours des 12 premiers mois de la pandémie du COVID-19 en Belgique, 29,8 % des personnes interrogées ont déclaré avoir été victimes de violences domestiques au moins une fois au cours de la première et/ou de la deuxième vague de la pandémie (Keygnaert et al., 2021b). Ces chiffres sont conformes aux recherches antérieures sur les expériences des femmes et des hommes en matière de violences psychologiques, physiques et sexuelles (Pieters et al, 2010).

Le plan d'action national de lutte contre les violence basées sur le genre préconise une prise en charge holistique des victimes de violences intrafamiliales et sexuelles. Les médecins généralistes jouent un rôle crucial à cet égard, tant à court qu'à long terme. Néanmoins, les médecins généralistes ont des connaissances, une expérience et des compétences limitées en matière de violences intrafamiliales et sexuelles. Ce projet souhaite - après l'achèvement d'une cartographie nationale du soutien nécessaire aux médecins généralistes dans la prise en charge des violences intrafamiliales et sexuelles dans les soins primaires et la validation du guide pratique – de finaliser et mettre en œuvre le guide pratique. L'objectif est de créer un paysage de soins de santé plus accessible, transparent, sensible à la diversité, centré sur la personne et holistique.

Ce projet, qui se déroulera à partir de septembre 2022, est mandaté par le Service public fédéral de santé publique. 

Le guide pratique sur la prise en charge des violences sexuelles et intrafamiliales dans les soins primaires sera publié sur cette page de projet à partir de l'été 2023.

Periode: 1er septembre 2022 jusqu’au 1er septembre 2023
Membres de l’équipe scientifique : Prof. Dr. Ines Keygnaert (coordinatrice), Anke Vandenberghe and Lisa Fomenko
Coordination: ICRH Université de Gand (UGent)
Organisme de financement: Service public fédéral Santé publique
Statut du projet : Projet en cours

Funding agencies

Belgiƫ: Federale Overheidsdienst Volksgezondheid- Federal Public Health Service

Team

Prof. Dr. Ines Keygnaert (coordinator), Anke Vandenberghe and Lisa Fomenko

Coordinator

ICRH Ghent University

Period

September 01, 2022 - September 01, 2023

Project status

Project ongoing

Team members

Ms. Elizaveta Fomenko
Ms. Ines Keygnaert
Ms. Anke Vandenberghe

Countries

Belgium

Themes

Interpersonal violence
Sexual health and wellbeing

Download publication Download publication